La préoccupations des enfants démunis, l’alerte est lancée pour les enfants victimes à Alep

un don pour soutenir les actions de développement en faveur des enfants les plus démunis

Voici le nouveau premier ministre français nommé le 6 décembre 2016, Monsieur Cazeneuve Bernard, il s’est donc présenté à l’Assemblée Nationale ce mardi 13 décembre 2016 avec un discours de présentation sur sa politique générale pour les cinq mois à venir avant les élections présidentielles.

L’hommage du premier ministre aux victimes d’Alep

Dès son arrivée sur l’Estrade, le ton est donné avec la préoccupation majeure des massacres que dénonce le Premier Ministre. Même si la durée de l’investiture est brève, le bras droit du chef de l’état montre que la préoccupation internationale est de mise avec une urgence absolue de reconnaissance des Responsables qui devront être amenés à rendre des comptes devant la Haute Cour de la Communauté Internationale d’autant qu’il affirme donc que ces horreurs ont lieu sous la houlette russe. En effet, il n’est pas possible de rester dans le déni depuis 6ans que durent ces crimes de guerre portant offense à l’humanité même.

Quand les combats ravagent une ville et tuent des civils

Sur les réseaux sociaux, de toutes part, les appels des habitants d’Alep sont sans équivoque sans espoir surtout ! Les témoignages affluent de la part des rebelles relatant une « fin du monde » depuis quatre semaines que dure l’offensive sur al partie Est de la ville. Il s’agit de la pire attaque anti-rébellion depuis le début du conflit soit 2011. En effet, les mouvements pro gouvernementaux ont en vue de reconquérir la 2eme ville du pays syriens jusque là tenue à l’écart des troubles sanglants. A cet effet, les forces armées ont pénétrés dans les logements si ces derniers n’ont pas été détruits. Les attaques sont dévastatrices à coup de tirs d’artillerie, chimiques.

L’organisation non gouvernementale de la Croix-Rouge via son directoire a souhaité publier un communiqué alarmiste sachant que bien entendu les convois alimentaires sont régulièrement attaqués et que la population civile n’est pas épargnée déclarant ainsi que « Personne, et encore moins des enfants, ne devrait endurer de telles souffrances. »

L’horreur absolue des massacres en Syrie affectant les enfants.

Si la population civile est désormais impuissante à faire face pour s’alimenter, se soigner, l’indignation s’élève de toute part de toute population effarée de lire les nouvelles et informations catastrophiques rendant également ce sentiment d’ impuissance généralisable.

Néanmoins faire un don pour soutenir les actions de développement en faveur des enfants les plus démunis est un geste utiles en faisant appel à des associations non gouvernementales organisées et déjà préoccupées par le sujet d’un monde meilleur envers les enfants afin de faire cesser les inégalités et apaiser les traumatismes  en vue de construction ou reconstruction pour protéger la dignité de l’enfant. Que l’aide humanitaire soit ponctuelle ou durable, la situation d’urgence quand à elle exige une attention toute particulière nécessitant le recours à des structures spécialisées et expertes en matières d’intervention rapide pour les besoins de première nécessité : eau, nourriture, hygiène de base, vêtements, abris, médicaments, soutien psychologique..