Faire un rachat crédits pour financer de nouveaux projets

Faire un rachat crédits pour financer de nouveaux projets

Il y a un projet qui vous tient à cœur seulement à cause de vos mensualités déjà élevées, vous n’osez pas souscrire un nouveau prêt par peur du surendettement ? Vous craignez que les banques refusent votre demande ? Il ne faut pas vous décourager. Il existe un moyen d’obtenir le prêt sans courir le risque d’être surendetté. Cette solution consiste à demander un rachat de crédits. Les explications, tout de suite.

Décrocher un nouveau de crédit à la consommation

La première chose à savoir, c’est que grâce au rachat de crédit, un emprunteur peut diminuer son taux d’endettement. Cela peut déjà engendrer une énorme évolution dans sa situation financière. Notons en effet que faire un rachat de prêts consiste à rassembler toutes ses dettes restantes en un seul crédit. Le nouveau prêteur se chargera de payer vos échéances restantes. Pour cela, il procèdera à un remboursement anticipé de tous vos emprunts. En même temps, il veillera à la révision des caractéristiques de votre nouveau prêt. Le taux (voir cette page), la durée du prêt ainsi que les mensualités seront ajustés à votre situation actuelle. Mais le plus important, c’est que l’organisme de crédit peut inclure dans le contrat, l’octroie d’une trésorerie supplémentaire. Celle-ci revêt l’aspect d’un crédit à la consommation car le montant sera limité. Selon la loi, il est équivalent à 15% du montant total du nouveau prêt. Avec cette somme d’argent, vous ne pouvez réaliser que des petits projets comme l’achat d’un nouveau véhicule ou d’un équipement électroménager. Elle peut aussi servir à payer les études des enfants ou les petites rénovations.

Décrocher un prêt immobilier

Ce n’est pas raisonnable pour quelqu’un qui a déjà plusieurs emprunts en cours de penser à réaliser un projet requérant un grand investissement financier, ce qui est le cas de l’achat d’un logement ou bien de la création d’une extension. Néanmoins, vous pouvez toujours essayer de négocier le prêt immobilier tout en vous préparant à l’idée que les prêteurs risquent fort de refuser votre demande. Le rejet du dossier est assuré si le montant de vos mensualités dépasse les 33 % de vos revenus (c’est le plafond autorisé). Si vos charges ne sont pas aussi importantes, la banque peut étudier votre cas. Vous pouvez obtenir gain de cause surtout si vous disposez d’un emploi stable. Il se peut aussi que votre prêteur vous demande une garantie. C’est un moyen pour lui d’assurer le remboursement des prêts. Dans le cas où vous êtes propriétaire, la chance d’obtenir le montant de crédit adapté à vos besoins est énorme. En effet, vous pourrez prendre une hypothèque sur votre bien immobilier pour rassurer votre prêteur. Ainsi, il est à même de vous octroyer le fonds adapté à vos besoins, tant que le montant ne dépasse pas la valeur de la maison hypothéquée. L’obtention du nouvel emprunt est aussi assurée si vous avez trouvé une société caution prête à payer vos dettes et surtout, si votre projet consiste à changer de logement et non pas à faire une nouvelle acquisition dans le seul but de réaliser des bénéfices.

L’aide d’un courtier nécessaire

Pour accéder à l’offre de rachat de crédits qui vous convient, il est toujours recommandé de s’appuyer sur un courtier qui est un expert du regroupement de prêts et qui saura vraiment vous guidez tout au long de la procédure. C’est un professionnel expérimenté qui peut déjà vous aider à calculer votre taux d’endettement et à déterminer si votre projet est réalisable ou non via une simulation. Il est aussi capable de vous aider à monter un dossier convaincant, de quoi vous permettre de persuader votre prêteur de répondre à votre requête. Le courtier peut même devenir votre mandataire et démarcher à votre place les banques spécialisées. En outre, c’est un conseiller de confiance qui peut vous accompagner dans l’identification et le choix d’une meilleure offre. Il se peut en effet que vous receviez plusieurs propositions.