Pourquoi les investisseurs retirent-ils leurs Bitcoin des portefeuilles en ligne ?

Le 11 mai, le Bitcoin a subi un halving, c’est-à-dire une division par deux de la quantité de monnaie qu’il est possible de fabriquer avec une machine sur une certaine durée. Ce genre d’événement est toujours prévu longtemps à l’avance et permet de stabiliser la valeur du Bitcoin sur le long terme. Néanmoins, ce quatrième halving depuis la naissance de la monnaie a eu des conséquences inattendues, notamment sur les comportements des investisseurs.

Un comportement d’épargnant

Depuis le halving du 11 mai, c’est l’équivalent de 230 millions de dollars en Bitcoin qui ont été retiré des portefeuilles en ligne par les particuliers qui les utilisent. Pourquoi ? Très probablement pour mettre ses Bitcoins à l’abri des piratages. Un comportement qui révèle les intentions des investisseurs, c’est-à-dire dans ce cas précis un objectif d’investissement sur le très long terme.

Ainsi, le halving du 11 mai n’aura pas changé la relation entre Forex et cryptomonnaies. Le Bitcoin reste instable et difficile à échanger. Il est donc considéré comme un pari sur l’avenir, au cas où sa valeur grimperait. À l’inverse, certaines plateformes de trading en ligne qui offrent une exécution inégalable sur le forex permettent d’acheter et de vendre au rythme des fluctuations du marché. Résultat, il est possible de générer des bénéfices quotidiennement.

Les portefeuilles de cryptomonnaies sont-ils assez sécurisés ?

Le fait que les investisseurs décident de transformer leurs Bitcoin en épargne nous renseigne aussi sur les difficultés que rencontrent beaucoup de portefeuilles en ligne. Le premier, c’est évidemment le problème de sécurité. Effectivement, il n’est pas absolument nécessaire de retirer ses Bitcoins de son portefeuille numérique pour les mettre de côté. Alors, pourquoi le faire ?

La réponse la plus évidente à cette question, c’est que les investisseurs et les particuliers qui se laissent tenter par les cryptomonnaies ne sont pas convaincus par les dispositifs de sécurité. Ils craignent un piratage qui leur ferait tout perdre. Un problème que les plateformes de trading en ligne ont pourtant résolu depuis longtemps et que les portefeuilles numériques devront aussi régler.

Le Bitcoin continue d’attirer de nouveaux investisseurs

Si le halving n’a pas vraiment profité à certains portefeuilles numériques, il a néanmoins permis au nombre d’adresses Bitcoin actives quotidiennes de dépasser le million. Un événement qui n’était arrivé que deux fois dans l’histoire de la monnaie.

Résultat, nous pouvons en conclure que le Bitcoin continue de séduire de plus en plus d’investisseurs, notamment chez les particuliers qui connaissent mal la bourse. Pas étonnant donc que de plus en plus de plateformes de trading s’y adaptent et intègrent les cryptomonnaies à leur offre de Forex.