Isolation phonique : rideaux anti-bruits

Isolation phonique : rideaux anti-bruits

La solution pour réduire les nuisances sonores : la pose de rideaux anti bruit

L’oreille humaine ne perçoit pas les infrasons ni les ultrasons. Ce sont les sons qui sont respectivement en dessous des 20 Hz et au-dessus des 20 000 Hz. Ces fréquences définissent donc le champ auditif des humains. Certains sons provoquent des nuisances, mais comment les éliminer ? 86% des français ont en effet déclaré à travers une étude de l’Ifop qu’ils souffrent de nuisances sonores à la maison. Une solution comme le rideau anti-bruit constitue-t-elle un bon remède ?

Niveaux sonores et conséquences sur la santé : se familiariser avec la puissance du son

La fréquence en Hz, le niveau en dB et la durée du son caractérisent les bruits. Ceux-ci peuvent être intermittents, impulsionnels, continus ou stables. Le seuil d’audibilité est fixé à 0 dB et jusqu’à 20 dB, on n’entend qu’un léger souffle. Il est intéressant de connaitre les différents niveaux sonores et de les assimiler à une situation concrète pour se faire des repères. Le son a un niveau de 30 dB dans une chambre, un séjour monte à 40, une salle de classe atteint en général les 70 dB tandis qu’une voiture émet 80 dB. On approche alors du seuil dangereux des 85 dB qui peuvent provoquer des dommages auditifs. Mais attention, car on ne ressent une douleur qu’à partir de 120 dB, les risques sont donc présents bien avant. On mesure 140 dB au décollage d’un avion. Les conséquences sont multiples sur la capacité auditive, on observe généralement des sifflements aigus, des acouphènes et des bourdonnements. Le sommeil peut également être perturbé. Au niveau psychologique, les conséquences sont également présentes avec une attitude qui peut être plus agressive et moins respectueuse. Les performances intellectuelles sont également amoindries.

Le bouclier contre les bruits existe : il faut poser un rideau phonique

On peut classer les bruits en deux catégories : les bruits de chocs appelés solidiens et les bruits aériens présents à l’intérieur et à l’extérieur. Les bruits solidiens peuvent être atténués grâce à une isolation phonique des murs, plafonds et des sols. Quant aux bruits aériens de l’extérieur, ils diminuent avec des travaux sur la menuiserie des fenêtres et sur les vitrages. Mais la solution la plus efficace reste un rideau anti-bruit puisqu’avec 3 couches, on perd 11 dB. Un rideau 7 couches réduit de 18dB. Plus les couches d’un rideau sont nombreuses, plus les nuisances sonores sont réduites, logiquement. Mais avec ces couches, le poids du rideau augmente aussi, il faut donc l’accrocher solidement. Evidemment, les qualités isolantes du tissu de ces rideaux sont couteuses, cela n’a rien à voir avec du tissu classique. Mais ils se déclinent en de nombreuses couleurs plaire à tous et s’assortir partout. Les propriétés d’un rideau anti bruit sont exceptionnelles, cela peut transformer la vie en éliminant les nuisances sonores externes.