Des innovations de pointe pour répondre au défi de la voiture propre

Psa voiture hybride

L’efficacité énergétique en matière de recherche et développement a pu être profitable dans le domaine de l’automobile. A cet effet, les véhicules électriques et hybrides sont techniquement au point afin de favoriser l’efficience énergétique environnementale et les besoins des particuliers de circuler à l’aide de leur véhicule terrestre à moteur tout en ayant la satisfaction de contribuer à réduire l’impact des traces de leur passage. C’est pourquoi, à l’orée des tournées de salons automobiles vantant les mérites des véhicules nouvelle génération, la séduction ne pourra se faire sans la gamme de voiture hybride.

Les prémices de la volonté d’économie d’énergie pour rouler éco responsable

Les véhicules sont techniquement au point pour avoir bénéficié de longues années de recherches et d’un soutien en faveur de l’économie d’énergie afin de préserver l’environnement. Bien sûr, l’on pensait par exemple qu’il suffisait simplement de couper le moteur lorsque le véhicule se trouve régulièrement à l’arrêt notamment lors d’embouteillages de longue durée. Il a été admis que cette manœuvre ne permettait pas de réduire l’impact sur l’environnement.

Il s’agissait donc de trouver une réelle stratégie d’arrêt et mise en route automatique du moteur à l’aide d’une simple mise en veille à une vitesse inférieure à 8 km/h lors d’un arrêt momentané, dès lors que la pédale de frein est actionnée. C’est alors qu’entrent en scène les véhicules hybrides afin de satisfaire pleinement les normes anti-pollutions alliées à la volonté plus personnelle des utilisateurs de rouler de manière beaucoup plus éco responsable en attendant l’ère du véhicule électrique sans autre forme d’énergie.

Les véhicules hybrides au cœur de l’innovation en matière de recherche et développement

L’impérieuse nécessité de réduire les émissions de cO2 au niveau mondial, cumulée à la hausse du prix du pétrole, encourage la prise de décisions prônée par de nouveaux engagements politiques tels les accords de Grenelles. Ces nouveaux engagements posent les jalons d’une nouvelle orientation en termes de gestion énergétique. L’objectif étant de permettre la recherche et la commercialisation de nouvelles solutions, lesquelles impliquent l’optimisation des moteurs thermiques et l’utilisation de nouvelles énergies sachant que l’énergie électrique remporte toutes les conditions de mise en œuvre d’un fonctionnement hybride performant.

En effet, le moteur convertit l’énergie électrique en énergie mécanique durant les phases de traction, et inversement l’énergie mécanique en énergie électrique lors des phases de freinage (régénération). L’électrification de la motorisation se trouve par ailleurs agrémentée de nouveaux constituants (batteries, moteurs, onduleurs, convertisseurs, capteurs), de nouvelles technologies de gestion d’énergie (tout aussi bien thermique ou électrique), de nouvelles technologies de gestion de freinage et de récupération d’énergie , de nouveaux systèmes de confort climatisation, chauffage), de nouvelles méthodes de travail et de sécurité (habilitation utEc18-550). Fort de tous ces éléments, les salons de l’automobiles ont matière agrémenter les discussions lors des rencontres entre passionnés de l’automobile

Les véhicules hybrides au sein des salons automobiles ont toutes les faveurs

Peugeot Hybrid

Peugeot Hybrid

Dans la sphère du monde automobile, le terme hybride signifie que les véhicules sont équipés de deux types de motorisation. Ils font donc appel à deux types d’énergie distincts et abritent de ce fait deux accumulateurs d’énergie. Les véhicules hybrides commercialisés intègrent alors un moteur thermique fournissant l’énergie nécessaire au déplacement du véhicule et un ou plusieurs moteurs électriques permettant d’optimiser son fonctionnement. Il est possible de distinguer trois familles de motorisation pour véhicules hybrides, classées en fonction de la puissance du moteur électrique utilisé : micro hybrid, mild hybrid, full hybrid se déclinant selon les marques en Hybride Eco, Hybrid Air, Hybride rechargeable.

C’est autour de ces éléments que les fonctions avancées d’un véhicule vont pouvoir être développées et discutées durant de longs moments lors des rencontres des professionnels de l’automobile de tous horizons. C’est pourquoi, le salon du véhicule hybride dispose même de son espace de présentation à part entière comme celui de Val d’Isère 3 jours durant en juillet depuis 3 ans afin d’exposer pleinement les véhicules terrestres à moteurs propres que ce soit des modèles de voitures, de vélos et motos électriques, ou tout autres véhicules plus improbables, que ces prototypes disposent d’une allure un peu originale mais donnant matière à penser que ce soit pour les 3 principaux constructeurs français ou les marques internationales identifiées sur le salon et ce, d’autant plus que les fournisseurs d’énergie sont également présents sur le salon.

Autrement, il est entendu que les salons de l’auto plus traditionnels ne peuvent se passer de leur vedettes hybrides puisque toutes les marques les proposent, réputées moins polluantes et moins énergivores que ce soit en Polynésie durant ce mois de septembre 2017 ou prochainement au salon de l’auto Marseillais au Parc Chanot à partir du 24 novembre 2017, en attendant le mondial de l’Auto à Paris en 2018 et faire plus ample connaissance avec les modèles dernière génération Hybride Essence rechargeable. .