Vous avez des doutes ? Effectuez un test ADN de fidélité

En cas de doute sur la fidélité de la personne qui partage votre vie, il existe parfois des indices, rarement des preuves irréfutables.

Transformer les doutes en certitude

L’infidélité laisse souvent des traces derrière elle, comme ces indices que l’on détecte parfois par hasard ou après contrôle minutieux de l’environnement habituel du couple : une trace douteuse par-ci, un mégot de cigarette par-là abandonné dans le cendrier de la voiture ou même un drap souillé oublié dans la corbeille à linge. Le doute s’insinue dans le couple mais les certitudes restent rares. Heureusement il existe aujourd’hui une méthode infaillible, précise et incontestable pour prouver l’infidélité. Ce sont les techniques d’investigation faisant appel à la médecine médico-légale qui nous apportent LA solution : le test ADN.

Pourquoi faire appel à une analyse ADN ?

Parce que c’est aujourd’hui le plus fiable des tests de fidélité. Une trace de fluide corporel, de salive (si petite soit-elle) contient l’ADN de son propriétaire. Il s’agit d’une information complexe et unique. Elle constitue l’intégralité des éléments génétiques constitutifs d’un individu donné.  Le résultat du test génétique ainsi effectué est implacable : si deux ADN sont détectés, on se trouve obligatoirement en présence de deux personnes distinctes dont on peut évidemment déterminer le sexe.

C’est la raison pour laquelle la justice fait de plus en plus appel à ces techniques scientifiquement exactes dans les cas les plus graves pour confondre les violeurs, les terroristes, même plusieurs dizaines d’années après que les preuves aient été recueillies. Ainsi la justice reconnaît les résultats affichés comme sûrs et inattaquables.

Dans le cas de l’infidélité, la comparaison de deux échantillons distincts permet d’affirmer si oui ou non ils appartiennent à une seule et même personne, et ce sans aucun doute possible. A partir du moment ou de l’ADN a pu être prélevé et conservé sur un objet ou un tissu, il peut être analysé et fournir des réponses sur la fidélité ou la présumée infidélité très rapidement et sans contestation possible.

En cas d’interrogation sur une grossesse, vous pouvez douter ou faire un test de paternité

Vous venez d’avoir un enfant, c’est magique. Maman est rayonnante, le petit est à croquer, mais un peu trop blond avec des yeux un peu trop bleus contrairement aux vôtres ou ceux de madame. Et si la date de conception présumée coïncide avec votre absence professionnelle prolongée ?…

Il est bien difficile voire impossible de dégager des certitudes en termes de paternité. Là encore, la science peut intervenir à la rescousse d’un parent rongé par le doute. Après prélèvement d’ADN chez l’homme et chez l’enfant, le laboratoire procède à une double analyse des marqueurs génétiques sur les deux échantillons et les compare. Pour plus de détails, vous pouvez visiter le site generationadn.com/test-de-paternite.htm/.

Un homme peut ainsi compter sur une fiabilité proche des 100% en ce qui concerne son lien biologique avec l’enfant (99,99999%) et une certitude absolue en cas d’absence de lien biologique. Dans ce dernier cas, il est ainsi certain de ne pas être le père de l’enfant, et donc de l’infidélité de la mère.